Les jardins

 

Le Jardin de Sorcière, à Soyans

Dans ce jardin, il n’est planté que des espèces oubliées. 500  variétés dont, les casse-lunettes, des arbres aux quarante écus, des herbes aux sorciers ou aux bons soldats sans oublier le pet d’âne. Un livre de recettes et trucs est en cours de réalisation. Les « potions » seront à base d’oeufs et de plantes oubliées : confitures, sirops, huiles vinaigres…, tout cela en n’utilisant que les plantes du jardin.

 04.75.76.00.15

 

Le jardin des sorcières

 

Le jardin des arômes, à Nyons

Ce jardin municipal de 2000 m²  est situé au bord de l’Eygues. Il rassemble 200 espèces de plantes à parfums, aromatiques et médicinales en culture ou distillées en alambic  en vue d’une production d’huile essentielle et d’hydrolat.

Ouvert toute l’année. 04 75 26 10 35

 
 

Le Jardin des Sables, à Montvendre

1,2 hectares créé il y a une 15aines d’année. Le sol, très sec et pauvre dans la partie haute, plus humide et riche dans la partie basse a permis d’acclimater un grand nombre d’espèces. Situé en plein champ, ce jardin expose des centaines de ligneux dont beaucoup à écorces décoratives, à feuillages particuliers, à floraisons étalées, à parfums puissants ou plus subtils, aux fructifications particulières, mais aussi des vivaces pour des espaces plus précieux.

Ouvert toute l’année sur RDV.  06 68 19 92 17


Jardin Zen Drôme 07

 

Le jardin zen, à Montvendre  

Ce coin de paradis de 2000 m², créé par un particulier, est la copie architecturale du Ryoan-Ji au Japon. Il respecte les règles des dresseurs de pierres. Les rochers et le lit de graviers proviennent de la région. Le jardin de pierres est situé dans un environnement de 2500 m²,  planté de 150 végétaux asiatiques et méditerranéens.

Ouvert toute l’année. 04 75 59 00 97

 

Parc d’inspiration médiéval de Saint Ruf, à Valence 

Vous découvrez un jardin clos de 350 m² créé en 2007 sur le thème «Jardin médiéval» lisible à plusieurs niveaux : ethnobotanique, historique, symbolique, philosophique et métaphysique.

Ouvert sur RDV avec le Service Ville d’art et d’histoire. 04 75 79 20 86

 

Le Jardin aux abeilles, à Marsanne

4000 m² étagé en terrasses, avec vue sur la plaine de Marsanne. Adossé au relief et composé en lien avec les bâtiments d’une ancienne ferme, le jardin est protégé du vent du nord et se fond dans la campagne environnante. Marie-Paule a donné  la part belle aux rosiers (85 rosiers), aux vivaces, mais surtout aux arbustes (130 variétés différentes en fleurs du 1er janvier au 31 décembre) et aux plantes grimpantes pour mettre en valeur le minéral. Les vieux tilleuls permettent de protéger les plantes d’ombre et de pouvoir profiter du jardin dans les sièges prévus à cet effet. Avant de devenir le jardin d’aujourd’hui, recréé par les propriétaires en 1994 pour la partie supérieure et en 2000 pour les terrasses inférieures, ce lieu avait tout un passé : cour de ferme, parc à moutons, ancien potager … prétextes à raconter l’histoire des jardins paysans de cette région.

Ouvert du 15 avril au 30 juin. 06 08 22 12 98 – 04 75 90 30 03  


Thym en fleur 01

 

 

Le Jardin Botanique, de Sainte- Croix

Créé en 2000, ce jardin de 600 m² surplombe l’ancien monastère Antonin de Sainte-Croix. Il présente, regroupée par espèces ou familles, une collection de plantes à parfums, médicinales et aromatiques organisée en plate-bandes bordées de buis nains.

Ouvert d’avril à octobre (14 h – 18 h) – 04 75 21 22 06 

 

Le jardin des herbes, à la Garde-Adhémar

 

Créé en 1990 par Danielle Arcucci, ce jardin de collection en terrasses, de 3000 m², est situé à l’aplomb de l’église, à l’emplacement d’anciens jardins potagers villageois. Il domine la vallée du Rhône. Sa conception originale met en relation l’homme et les vertus médicinales de 200 espèces de plantes utilisées dans la pharmacopée du XXIe siècle. Des carreaux émaillés de couleur permettent d’associer de manière pédagogique les plantes et leurs classement par application médicinale. En contrebas de la première terrasse, un passage ombré, orné d’une cascade, mène à une deuxième terrasse où le dessin du jardin reprend la forme d’un soleil et de ses rayons. Là, sont sont déclinées les familles de plantes sous leurs différentes formes et couleurs.
 
Label jardin remarquable – Ouvert toute l’année. 06 71 83 64 39 
 

La Garde-Adhémar jardin 03

 

 

Le Jardin intérieur, à Romans

Ce jardin privé de 150 m2 a été créé en 2002 par le paysagiste Joseph Grimaldi. Ecrin d’une maison 1900, sa composition, ornée d’érables japonais de collection, repose sur un cheminement en pavement, des murets, une fontaine habitée de carpes Koï.

SUR RDV – 51, cours Pierre Didier – 06 72 76 21 31

 

Le Jardin d’avril, à Chateaudouble

 Jardin privé de 1800 m² créé en 2002 à 400 m d’altitude. Situé en pente, il est ornemental fruitier et potager. Végétaux acclimatés (arbousier, argousier, feijoa).

SUR RDV – Les Perpoints – 04 75 59 48 71

Pivoine Drômoise

 
 

Le verger conservatoire du Clos Fougère, à Chateauneuf-sur-Isère

 52 hectares dédié en partie (3000 m²) à la conservation de plus de 110 variétés de pêches du XVIe siècle à nos jours . Ce verger conservatoire est planté comme les vergers professionnels caractéristiques des paysages de la Vallée du Rhône. Il est donc constitué de 12 rangs, et de plus de 110 variétés différentes représentées par 3 arbres par variétés. Parmi les spécimens présentés, vous pourrez retrouver des variétés du XVIe siècle, la pêche préférée de Louis XIV : Téton de Vénus, mais aussi les variétés locales conçues au XIXe siècle qui ont fait la renommée de la production sur le territoire de la Drôme et plus particulièrement de Châteauneuf-sur-Isère qui fut considéré comme la Capitale française de la pêche. Enfin des originalités récentes illustrent les tendances actuelles.

Ouvert toute l’année sur RDV – Quartier Les Fougères – 04 75 71 80 94

 

Le jardin des Herbes bleues, à Bourg-lès-Valence

C’est le jardin d’un particulier, 3000 m² d’une maison contemporaine en béton (1960). Le jardin requalifié en 2007 par Léo Lanier s’intègre dans ce patrimoine. Les végétaux ont été japonisés (taille nuage ou compacte). La piscine a été végétalisée et plantée de deux variétés de graminées dont les mouvements évoquent l’eau…: stipas qui soulignent la vague de terre et créent le mouvement, pennisetums moudry qui offrent une dynamique verticale. Ce jardin cristallise l’envie de relier les disciplines artistiques en elles.
Ouvert sur RDV – 9, rue Pierre Benoit – 06 07 51 82 75

 

Sanoflore, à Gigors et Lozeron 

 Il y a 40 ans, Sanoflore installait son jardin expérimental sur les pentes sud du Vercors pour cultiver des plantes aromatiques et médicinales et en extraire les huiles essentielles les plus pures. Rapidement, cette exigence conduit l’entreprise vers l’agriculture biologique. Le site de production abrite désormais une ferme expérimentale et un jardin botanique qui réunit plus de 500 variétés de plantes utilisées par le laboratoire. Expert en phytothérapie, aromathérapie et en cosmétique, Sanoflore fait partie de la division cosmétique bio du groupe l’Oréal.

Entrée libre, ouvert toute l’année. 

Sanoflore 01


 

La Palette des Couleurs, à Chabeuil 

Egalement jardin privé de 5000 m² au profil varié puisqu’il présente un bassin à l’atmosphère zen, une végétation méditerranéenne, un potager médiéval et des massifs à l’anglaise. Une 50aines de rosiers vient agrémenter cet ensemble.

Ouvert de mai à septembre sur RDV. 10, rue des tourterelles – Le Bois des Pauvres – 04 75 59 13 16

 

Le Jardin des Senteurs, à Montélimar 

Ce jardin public  a été créé en 2007 par Christophe Debono dans le cadre du réaménagement du quartier Saint-Martin. Le jardin des senteurs fait partie d’un site de 4 hectares, il symbolise la notion de Porte de Provence. Espace de promenade et de détente, il est composé de nombreuses essences végétales de la Drôme provençale. Composé en terrasses sur lesquelles sont disposées des placettes et des bancs en pierre calcaire. Pour les personnes à mobilité réduite, des rampes d’accès ont été aménagées. Une cascade d’eau traverse le Jardin des Senteurs avant de s’écouler le long de canaux latéraux. 70%des essences végétales sont méditerrannéennes (thym, romarin, lavande, oliviers, figuiers et orangers) et 30% sauvageonnes. Ce jardin relie le centre ancien, le parc XIXe au quartier Saint-Martin.

Ouvert toute l’année. Montée Saint-Martin – 04 75 01 00 20 


Lavande et Papillon 01 - Drôme Provençale

 

Le Jardin Zen D’Eric Borja, à Beaumont-Monteux

Les 3 hectares de jardins, créés par le plasticien Erik Borja à partir de 1976, se déclinent depuis le haut de la colline jusqu’au lit de l’Herbasse. Une succession de 6 jardins d’artiste  vous conduit depuis le jardin d’accueil jusqu’à la nature sauvage des bords du cours d’eau. Sont alors traversés : le jardin de méditation où les graviers ratissés évoquent la surface de l’eau, le jardin de Thé et le jardin promenade de style boudhiste parcourus par un ruisseau qui alimente cascades et fontaines. Un jardin méditerranéen occupe des terrasses latérales et longe le jardin de promenade qui mène au jardin du dragon composé d’un étang, de cascades composées de colonnes de basalte, d’un jardin de méditation octogonal Kare San-Sui, d’un pavillon de thé et d’une bambouseraie au sud.

Ouvert toute l’année sur RDV. Label jardin remarquable. 530, chemin du Jardin zen – 04 75 07 32 27

Jardin Zen Drôme 04

 

Arom’antique, à Parnans 

Laurent BOURGEOIS, ancien élève d’Erik Borja cultive bio, sous serres non chauffées, pour obtenir les 350 variétés de plantes aromatiques médiévales qui couvrent sa pépinière. Ne manquez pas: la visite du jardin de 3500 m2  à la découverte des agastache, hyssopus et autres lavandula…
 
 
Ouvert toute l ‘année. Le Vallon des senteurs – Chemin la ville – 04 75 45 34 92.            
                                                          

Les pépinières Coureau, à Saint Mamans

 Christian COUREAU, taille à la Japonaise des arbres et des arbustes (taille en nuage ou linéaire, taille «Kokarikomi» -petit buisson ou«Okarikomi» -grand buisson). Christian propose des stages de formation de taille à la Japonaise.
 
Ouvert toute l’année. Les Basses Rives 04 75 47 24 86 – 06 08 96 46 31.      
                                                                                                 

Le jardin de la Tour de Ratières

 Un univers très contemporain  et privé de cinq hectares situé au pied d’une tour du XIVe siècle, dessiné par Paolo Tonini et créé en 1993. Une promenade permet de passer entre les différents terrasses et espaces : Allée de rosiers, jardin de type médiéval, jardin des roses, jardin italien. Des sculptures contemporaines ornent l’ensemble.
Sur RDV – La Tour – 04 75 68 62 97


Le Clos fleuri, à Chabeuil

Jardin privé créé en 1998, plus de 500 espèces de végétaux rares ou exotiques, de rosiers, de vivaces, et petits fruitiers ornent ce petit bijou de 500 m². Cet univers très personnel a été agrémenté d’une serre d’hiver et d’un bassin.

Ouvert toute l’année et sur RV. 15, allée des Vignes- 04 75 59 07 90


L’Oasis Rigaud à Valence

Situé au coeur du quartier des Fontbarlettes (ZUS), cet ensemble de 3600 m² est composé d’un jardin paysager fleuri (tonnelles ornées de rosiers grimpants) et de 22 parcelles dédiées à des jardins familiaux, d’une parcelle pédagogique, tous cultivés en mode biologique.

Ouvert sur RDV. Rue Reynaldo Hahn – 06 32 97 20 59

 

Le Jardin Dupré La Tour à Livron-sur-Rhône 

Site privé d’un hectare, composé d’un jardin médiéval en croix autour d’une fontaine, planté de végétaux aromatiques, décoratifs et potagers et d’un jardin aquatique (étang, volière d’oiseaux exotiques, faune et flore aquatique, cyprés chauve, saules).

SUR RDV. Ferme de la Tour – route de la Voulte – 04 75 85 50 73

 

Le Jardin des Pierres et des Roses anciennes, à Grignan

L’ancien bourg médiéval fortifié, blotti au pied de son château, abrite une exceptionnelle collection de roses anciennes, dont l’abondante floraison habille les vieux murs d’une somptueuse parure. Quelques 400 rosiers de plus de 150 variétés, offrant une étonnante diversité de formes, de couleurs et de senteurs, accompagnent ainsi les visiteurs dans leur découverte du village.

 

Membre des villages botaniques de la Drôme.  Ouvert toute l’année. Mairie de Grignan 


village botanique

 

La closerie, à Romans-sur-Isère

Un jardin privé de 750 m2 situé sur les flancs de l’Isère, ponctué d’ilôts composés d’essences et de variétés remarquables.

Sur RDV. 6, rue Beatrix de Hongrie – 06 12 31 38 55

 

Le jardin de l’Escargot, à Valence 

Jardin de ville privé de 150 m², créé en 2010 au pied d’une maison 1930 par les paysagistes E. et F.Arriat. Aménagé en différentes scènes paysagères se succédant au fil d’une promenade inspirée par l’escargot de pierre décorant la terrasse de la maison : jardin d’ombre, anglais, méditerranéen, japonais… planté essentiellement de vivaces et d’arbustes. Quelques plantes nourricières trouvent leur place dans cette composition.

SUR RDV 4, rue de Mulhouse – . 04 75 42 26 52


L’esplanade du champs de Mars à Valence

Promenade plantée créée à la fin du XVIIIe siècle. Investie par l’automobile depuis les années 1960, l’esplanade a recouvré sa fonction de promenade grâce à son réaménagement en jardin contemporain, achevé en 2000.

Ouvert toute l’année. 04 75 79 20 86

 

Parc Jean Perdrix à Valence

Prévu dans le projet de ZUP établi par l’architecte André Gomis, le parc Perdrix a été aménagé sur une zone de captage d’eau, vaste terrain inconstructible. André Gomis a pensé ce parc comme un espace de liaison entre les deux quartiers de la ZUP, le Plan et Fontbarlettes. Le parc englobe le réservoir de Thabor, construit au début du XXe siècle, et le thème de l’eau y domine avec le plan d’eau et surtout le château d’eau, dont Gomis a confié la réalisation à Philolaos, sculpteur grec établi en France. Le projet du parc est dû aux paysagistes Ingrid et Michel Bourne. Nombreuses essences d’arbres et d’arbustes. L’aménagement, commencé à la fin des années 60, s’est poursuivi par le traitement des accès, l’installation de mobilier et diverses extensions.

Ouvert toute l’année. Valence-le-Haut – 04 75 79 20 86

 

Parc Jouvet à Valence 

Situé en centre-ville, le parc Théodore-Jouvet sauvegarde et valorise la fameuse perspective qui s’offre de la terrasse du Champ de Mars, inscrite à l’inventaire des sites depuis 1942. Créé au début du XXe siècle par des architectes paysagistes de renom (Vacherot, Redont, Touret, Martinet), le parc de sept hectares est de style composite associant le style à la française et décor paysager. Inauguré en 1905 par le président Emile Loubet, le parc abrite des oeuvres d’art et près de 800 arbres aux essences variées, ce qui lui confère un intérêt botanique. Parc protégé au titre de la loi sur les sites, inscription 10.12.1942.Label jardin remarquable.
Ouvert toute l’année. 04 75 79 20 86

 

Le jardin des Balayes à Malissard

Jardin privé de 5000 m² du paysagiste Eric Lebrun où se succèdent différentes ambiances : prairie et haies bocagères, étang planté de nénuphars et lotus, baignade naturelle dans un cadre méditerranéen, serre agrémentée d’un aquarium, potager et jardin de sculptures.

 

SUR RDV 9, chemin des Balayes – 04 75 85 47 90

Jardin Drôme