Cobonne, un petit bijou dans la Drôme.

 

Seuls 173 habitants ont le privilège d’habiter dans ce très joli village perché à l’allure champêtre. Il est étonnant d’apprendre, lorsque l’on se promène dans les petites ruelles de Cobonne, que ces lieux, suite à un bombardement en juin 44, ont été longtemps laissés à l’abandon. C’est à partir de 1984 que les « Amis du Vieux Cobonne » ont rescussité les vieilles pierres. Seul le château n’est plus, si ce ne sont les deux tours de l’enceinte (qui en comptait 9) et le donjon cylindrique imbriqué avec l’adorable église Saint-Pierre (fin du XIeme).

 

Eglise de Cobonne

La petite église de Cobonne

Le donjon

Ce qu'il reste des 9 tours qui entouraient autrefois le village.

 

Après vous être garé sur le parking qui offre une très belle vue sur la vallée de le Sye, la balade dans Cobonne, quelque soit la saison, est un ravissement. Les lieux d’un calme absolu incitent au respect. Les nombreux petits chemins pavés et fleuris vont et viennent d’une maison à l’autre mais, pour vous y retrouver, les axes principaux sont indiqués par des petits personnages en mosaïques.

 

Cobonne entrée

L 'entrée de Cobonne.

Mosaïque Cobonne

Poursuivez votre chemin par ici !

Les beaux jours, les lavoirs de Cobonne chantent d’un bout à l’autre du village, tout autour s’étend la vallée et, au loin, on aperçoit la forêt de Saoû et son synclinal.

Lavoir cobonne 1809 06

Lavoir.

 

Pique-niquer à Cobonne: Un espace pique-nique couvert avec tables et toilettes est accessible en haut du village en face du donjon et de l’église Saint-Pierre.

 

Et après, on fait quoi, on va où ?

 

Vous êtes dans la Vallée de la Gervanne, au porte du Parc Naturel Régional du Vercors, au beau milieu d’une nature  sauvage, la route est magnifique.

– Un tour du côté de l’imposante église Romane Saint-Pierre-de-Gigors.

 

Eglise de Gigors

Imposante, plantée au milieu de nulle part.

 

– Un passage par la Chocolaterie Frigoulette à Beaufort-sur-Gervanne pour faire le plein de délicieux chocolats bio équitable et pourquoi pas profiter d’un atelier chocolat pour apprendre à faire des pralinés… Toutes les infos sont ici !!

– La visite dujardin botanique Sanoflore, route de Lozeron (Laboratoire de soin aux huiles essentielles BIO) entouré d’immense champs de lavande et  de thym (à voir surtout mai-juin-juillet-août).

 

Jardin Sanoflore 03

Le jardin botanique de Sanoflore.

 

– Un autre village perché : Montclar- sur -Gervanne et son panorama se déroulant à perte de vue du Vercors  jusqu’au  Pays de Bourdeaux. Au hameau du Vaugelas, non loin, la petite église Saint-Jacques et Saint-Philippe et son campanile abritant une remarquable horloge mécanique et qui fera bientôt l’objet d’un reportage-photos sur ce blog !!

 

A vous les routes et les villages de la Drôme pour vous ressourcer en toute sérénité !!

 

SARAH



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *